NOS POULES ET NOUS

je suis debutante dans l'elevage de poules alors ici on va s'aider
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 quelques races francaises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maite
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 45
Localisation : 02
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: quelques races francaises   Sam 13 Sep - 12:35

Alsace (poule d'alsace):

noire, doré-saumoné, bleu-andalou, blanche.
Cette race a été créée en Alsace, aux environs de 1890, mais elle existait depuis longtemps dans cette région. Elle présente de fortes ressemblances avec sa voisine allemande : la poule du Rhin (ou Rheinländer). Elle constitue une des rares races françaises à ne pas avoir subi de croisements avec les races asiatiques. Elle est élevée à deux fins : chair et oeufs. Existe aussi en naine.

Aquitaine :
noire.


Race assez récente, sélectionnée à partir d’Australorp. Volaille de bonne taille (coq : 4 à 4,5 kg ; poule : 3,5 à 4 kg), robuste, à l’allure dégagée et sans lourdeur, emplumage sans bouffant. Semble disparue actuellement.


Ardennaise


et
Sans-Queue des Ardennes :

doré-saumoné, doré-saumoné bleu, argenté-saumoné, noire, noire à camail doré ou argenté avec ou sans poitrine liserée, noir-doré, noir-argenté.
Origine : Ardennes. Race plutôt belge que française. Volaille de taille moyenne (coq : de 1,75 à 2,5 kg : poule : 1,5 à 1,75 kg) possédant les caractères de l’ancienne poule de pays. Fière d’allure, vive, svelte, elle est restée assez sauvage. Sa forme est assez allongée. Le coq possède un panache très développé. Existe aussi en naine.


Barbezieux :
noire.


Originaire de Charente, dans la région de Barbezieux, la Barbezieux est un oiseau fort (coq : 4,5 kg ou plus ; poule : 3,5 kg ou plus), fier, puissant, aux attitudes prétentieuses mais aux formes harmonieuses. Il faut sélectionner les animaux les plus grands à oreillons blancs. Excellente chair.


Bourbonnaise :


Originaire de l’Allier (Bourbonnais). Race mi-lourde (Coq : 3,5 kg ; poule : 2,5 kg), assez haute sur pattes, élégante malgré sa taille ; à dos incliné et cuisses saillantes ; volaille très rustique à chair excellente ; bonne couveuse et meneuse.


Bourbourg :
blanc herminé noir.

La région de Bourbourg, dans le Nord, est sa région d’origine. Volaille de type fermier ; race à 2 fins ; apparence assez élégante, sans lourdeur, malgré sa masse (Coq : 3 à 4 kg ; poule : 2,5 kg à 3 kg) ; position assez basse ; aux tarses emplumés.


Bresse Gauloise :
noire, blanche, bleue, grise.


Volaille originaire de la région de Bresse. Il faut cependant préciser que cette appellation (Bresse) ne s'applique et ne peut être implicitement utilisée qu'à l'intérieur d'une zone géographique, l'aire de Bresse, définie et protégée par des dispositions légales. En dehors de cette zone, cette poule s'appelle Gauloise. Réputée pour sa chair, elle est surnommée " la reine des volailles ", mais aussi " la volaille des rois ", car il est de coutume d'en offrir aux rois et à chaque nouveau président de la République. C'est aussi une bonne pondeuse. Coq : 2,5 à 3 kg ; poule : 2 à 2,5 kg.


Caumont :
noire


Origine : Caumont l’Eventé (Calvados) en Basse-Normandie. Volaille assez forte (Coq minimum 3 kg ; poule minimum 2,5 kg), fière et svelte ; corps cylindrique, queue relevée. Crête en gobelet ou couronne, suivie d’une petite huppe.

Caussade :

noire.
Porte le nom de la ville de Caussade dans le Tarn-et-Garonne. Volaille de petite taille (Coq de 1,5 à 2 kg ; poule 1,5 kg), rustique, alerte, aimant la liberté ; à la démarche vive et élégante ; ossature fine ; chair fine.



Charollaise :
blanche.

Origine : région de Charolles en Saône et Loire. Volaille de taille moyenne (Coq 3,5 kg ; poule 2,5 kg) ; forte poitrine ; ligne du dos horizontale et longue ; cuisses saillantes sans bouffant ; queue moyenne ; crête frisée.


Combattant du Nord :

: doré-saumoné, argentée à manteau doré, argentée, noir, noire à manteau doré, blanche, pile, mouchetée, froment, doré-saumoné bleu, argenté-saumoné bleu, rouge, etc.
Cette race est originaire des départements du Nord et du Pas-de-Calais, où les combats de coqs sont encore autorisés. Ces combats sont fort populaires et font l'objet de paris parfois importants. Existe aussi en petit et en nain.
La crête et les barbillons du coq sont coupés pour les combats. Étant donné l'agressivité naturelle des coqs, il faut les élever séparément.


Cotentine :
noire.


Origine : presqu’île du Cotentin et Normandie. Volaille à 2 fins (chair et ponte), de type fermier, taille moyenne (Coq de 3 à 3,5 kg ; poule de 2 à 2,5 kg), élégante et fière.


Coucou des Flandres :
coucou.



Origine : région Nord-Picardie et Flandres belges. Deuxième moitié du 19ème siècle. Volaille trapue, de taille moyenne (Coq de 2,5 à 3 kg ; poule : 2 à 2,5 kg), bien charpentée et pas trop haute sur pattes ; à la crête simple, aux barbillons rouges et aux tarses lisses. Volaille rustique bien adaptée au climat des Flandres. Ponte précoce. La poule est une excellente mère ; les poussins ont une croissance assez rapide et peuvent être sexés à 3 semaines : les coquelets étant de couleur plus claire que les poulettes qui sont presque noires. Bonne productrice de chair fine et blanche.


Coucou de France :
coucou.
Origine : France, plus particulièrement des départements de la Sarthe et de l’Orne. Volaille légère (Coq 2 kg ; poule 1,5 kg), mais robuste, à ossature fine mais aux muscles bien développés et à la chair fine et très blanche ; crête frisée.


Coucou de Rennes :


Sélectionnée par le docteur Ramé dans la région de Rennes, au début du siècle. Le standard du docteur Ramé demande des coqs et des poules de même teinte (coucou foncé), alors que, génétiquement, le coq est souvent plus clair (Coq : 3,5 kg ; poule : 3 kg.). Quasiment disparue il y a quelques années, cette race se développe actuellement.


Cou nu du Forez :
blanche


La région du Forez (Loire) est la terre d'origine de cette volaille. Le standard est assez récent. Cou complètement dénudé à l’exception d’une touffe de plumes dans le milieu, nettement dégagée et isolée.
Coq : 3 à 3,5 kg ; poule : 2,3 à 2,8 kg.
Les poules Cou Nu ont une bonne réputation de rusticité.


Courtes Pattes :

blanche, noire, coucou, noir marbré blanc, noir marbré doré.
Origine : ancienne poule fermière des régions ouest de la France (et nord-ouest de l’Allemagne). Volaille à corps fourni et allongé, porté horizontalement sur des pattes courtes ; emplumage fourni et long. Tempérament confiant. Coq : 1,75 à 2,25 kg ; poule : 1,5 à 2 kg.


Crèvecoeur :

noire, blanche, coucou, bleue. Haut de page
C'est une des plus anciennes races françaises, dénommée d'après son village normand d'origine. Au début du siècle, c'était probablement la race française la plus élevée, car elle était très renommée pour sa chair. Après avoir failli disparaître, elle est de nouveau présente chez les éleveurs. Mais elle est souvent, actuellement, considérée comme une race d'agrément - c'est une mauvaise sélection : la Crèvecoeur doit retrouver ses qualités de production d'autrefois. Coq : minimum 3 kg ; poule : minimum 2,5 kg. Existe aussi en naine.

Estaires :


noire, noire à camail doré, noire à camail argenté.
Origine : aux alentours du village d’Estaires dans la région Nord-Pas de Calais.
Volaille forte (Coq de 3,5 à 5 kg ; poule de 2,5 à 3,5 kg) et vigoureuse, assez basse sur pattes. Tarses légèrement emplumés.

Faverolles :



Elle prend son origine dans le village de Faverolles (Eure-et-Loir). Issue de poules fermières croisées avec Brahma, Houdan, Dorking, Cochin, Langshan. Au début du siècle, c'était une volaille sans standard. Ce qui préoccupait les éleveurs, c'était de produire une excellente volaille de chair pour les consommateurs de la capitale toute proche.
Faverolles claire : saumoné-clair, coucou.
Coq : 3,5 à 4 kg ; poule : 2,8 à 3,5 kg.
Corps puissant, large, profond, pas trop long ; à tête de hibou, barbe et favoris bien développés ; tarses légèrement emplumés ; cinq doigts le tout donnant une impression majestueuse, puissante, mais sans lourdeur. Elevée et sélectionnée pour sa chair fine, sa ponte précoce ainsi que pour la beauté et la particularité de son plumage.


Faverolles foncée
ou Faverolles allemande
:


saumoné-foncé, blanche, noire, blanc herminé noir.
Originaire de Faverolles (Eure-et-Loir) en France, mais sélectionnée en Allemagne (à ce titre, elle doit être considérée comme une race étrangère) en intensifiant la couleur saumonée ainsi que la forme du corps plus rectangulaire.
Coq : 3,5 à 4 kg ; poule : 2,8 à 3,5 kg. Coquelet : 3 kg ; poulette : 2,3 kg. Existe aussi en naine. Sujet volumineux, large et profond, à tête de hibou. Barbe et favoris bien développés ; tarses légèrement emplumés, cinq doigts bien séparés ; caractère très familier.


Gasconne :
noire.



Origine : Sud-Ouest de la France, vallée de la Garonne.
Coq : 2,5 à 3 kg ; poule : 1,8 à 2,3 kg. Existe aussi en naine.
Volaille à deux fins, de taille moyenne, aux formes et contours assez arrondis ; svelte, fière, élégante, rustique et précoce ; ossature fine ; ressemblant à la Gauloise, mais oreillons rouges et plus forte en taille. A rechercher la conservation et l'amélioration du type original ainsi que sa productivité.


Gâtinaise :
blanche



Haut de page
Origine : région du Gâtinais entre Montargis et Sens, Seine-et-Marne et Loiret. Coq : 3,5 à 4 kg ; poule : 2,5 à 3 kg. Existe aussi en naine.
Des volailles à plumage blanc existent depuis des temps lointains dans ces régions ; un standard a donc été établi afin de fixer ces volailles blanches. La Gâtinaise est considérée comme une volaille à deux fins : chair et ponte.



Géline de Touraine :
noire.




Originaire de Touraine, c’est une volaille de type fermier, rustique et vive ; à la chair compacte, blanche, très délicate et fine. A rechercher le type ample et allongé et le squelette plutôt fin. Coq : 3 à 3,5 kg ; poule : 2,5 à 3 kg.

Gournay :
noir caillouté blanc.



Origine : Gournay en Bray, Normandie.
Volaille de type fermier, élégante, aux formes arrondies ; plumage serré.
Coq : minimum 2,5 kg ; poule : minimum 2 kg.


Hergnies :
« grise ».



Origine : département du Nord.
Volaille à 2 fins : bonne ponte et chair ; précoce, vive, rustique. Coloris et dessins de plumage originaux. Coq : 2,5 à 3 kg ; poule : 2 à 2,5 kg.



Houdan :
noir caillouté blanc, blanche, noire, gris perle.
Originaire de Houdan et sa région, cette race était, au début du siècle, réputée pour sa chair fournissant en particulier la célèbre poularde de Houdan. Elle fait actuellement l'objet d'un retour remarqué dans sa région comme volaille de chair de qualité.
Coq : 3 kg ; poule : 2,5 kg. Existe aussi en naine. Race très ancienne (17ème siècle), sélectionnée à partir de Padoue et de poules autochtones de la région de Houdan (Yvelines). Volaille de taille assez forte, corps large, long, cylindrique, mais cependant élégante. Privilégiez les sujets de fort gabarit et éviter les hypertrophies de la huppe. Attire l'attention par sa crête particulière, ses pattes à cinq doigts et ses ornements de tête.



Janzé :
noire.



Porte le nom de la ville de Janzé en Ille-et-Villaine.
Coq : 2,5 kg ; poule 2 kg. Volaille de forme élégante et bien proportionnée ; port altier et allure vive. Taille moyenne, mais paraît à l'oeil plus légère qu'en réalité du fait que la plume est excessivement serrée au corps. Ossature très fine, rigide et légère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noscherespoules.forumactif.org
 
quelques races francaises
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques conseils d'élevage des coqs et poules
» Races de chats
» quelles sont les races qui ne volent pas ?
» Quelques fleurs du moment
» Les différentes races.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOS POULES ET NOUS :: race de poules-
Sauter vers: